Le Monde – L’opposant Abderrahmane Tlili en grève de la faim depuis plus d’un mois.

L’opposant Abderrahmane Tlili en grève de la faim depuis plus d’un mois.

TUNIS. L’état de santé d’Abderrahmane Tlili, 65 ans, fondateur de l’Union démocratique unionniste (légal), se détériore gravement, indique sa famille. Cette personnalité politique, qui milite pour une candidature unique de l’opposition aux prochaines élections présidentielles de 2009 pour contrer le président Ben Ali, a débuté une grève de la faim le 16 janvier pour obtenir sa libération et celle« de tous les prisonniers politiques en Tunisie ». Il est très affaibli, mais affirme qu’il ira « jusqu’au bout ». M. Tlili, qui souffre de maladies graves, notamment de diabète, a été condamné en 2003 à neuf ans de prison pour « détournement de fonds à son profit », au cours d’un procès qualifié par lui de « fictif ».

Sa mère, 90 ans, est elle aussi en grève de la faim depuis le 12 février.

Les autorités tunisiennes, quant à elles, assurent qu’Abderrahmane Tlili s’alimente normalement et que cette grève annoncée n’est qu’« une manoeuvre ».